Le défi, pour les professionnels des métiers de bouche, dans les années à venir, sera d’innover afin de produire des aliments, en accord avec la gestion des ressources, la demande alimentaire exponentielle, l’éthique, les exigences environnementales et nutritionnelles.

 

Subvenir aux besoins alimentaires des 9 milliards de personnes qui peupleront la planète d’ici 2050, répondre aux attentes des consommateurs en terme de nutrition (combattre les maladies dites « de civilisation » essentiellement liées à l’alimentation, prise en compte des allergies…), écologique (une gestion juste des ressources de la planète), éthique (souffrance des animaux, commerce équitable, travail des enfants…)

« nourrir 2,3 milliards de personnes de plus d’ici à 2050, intensifier la lutte contre la pauvreté et la faim, utiliser plus efficacement les ressources naturelles qui s’amenuisent et s’adapter au changement climatique » http://www.fao.org

Nous entrons dans l’ère végétale .

C ‘est pourquoi, en 2013, le gouvernement a mis en place une commission « innovation 2030 ». Parmi ses ambitions, figure celle-ci: «Projets de développement de produits alimentaires à base de protéines végétales»

Les protéines végétales ont des propriétés fonctionnelles aussi intéressantes que les protéines animales, elles peuvent avoir des propriétés moussantes, coagulantes etc… il suffit de connaître les différentes protéines végétales et leurs propriétés spécifiques pour enfin pouvoir créer toutes les recettes que vous souhaitez, sans devoir utiliser l ‘aquafaba et devoir faire cuire des tonnes de pois chiches…

Apprendre à utiliser les différentes protéines végétales vous permettra de répondre à toutes ces exigences, mais aussi, de vous amuser à créer sans limites  .